COMMUNIQUÉS DE L'UNITÉ PASTORALE DE HUY

Vicariat_de_la_santé_logo.png

Vicariat de la santé

Pastorale de la santé dans le diocèse de Liège

Communiqué des Évêques de Belgique

16 avril 2020

23 mai 2020

Nous allons vers la reprise !

Reprise des célébrations de funérailles dès maintenant dans les églises ainsi que des liturgies dominicales (et en semaine) après le 8 juin ... sous conditions, dans le respect des règles en vigueur dans notre pays en voie de déconfinement.

Nombre d'entre nous l'attendent, je le comprends et j'en suis heureux aussi. Mais si elle se fait selon le calendrier annoncé, donc ratifiée par le Conseil National de Sécurité et le Gouvernement, elle aura dès nos retrouvailles et bien malgré nous un goût amer, un goût de trop peu, de décevant : nous rencontrer à distance, rester dans sa zone, pour certains masqués ou derrière une visière, tenus de respecter des directives , des gestes barrières ... bien légitimes par ailleurs ; sachant encore qu'un certain nombre de personnes ne se risqueront pas à nous rejoindre, que dans les Maisons de repos et de soins les résidents sont privés pour un long temps encore de toutes célébrations. Je me réjouis sans me réjouir ! L'eucharistie, la communion ne peuvent prendre leur sens plénier que dans la proximité avec chacun(e), le partage fraternel avec tous. Le retour à la normale (?) n'est pas pour demain. Il nous faudra rester patients et inventifs pour vivre au mieux et ensemble nos rassemblements.

Les Évêques ont soumis, pour approbation, aux Autorités du pays un protocole de mesures de déconfinement des célébrations dominicales. Il est actuellement à l'étude et devrait être accepté mardi prochain 26 mai pour entrer en application le lundi 8 juin dans le cadre de la 3e phase de déconfinement annoncé par la Première ministre. Néanmoins, les Évêques souhaitent (ils ont introduit un recours devant le Conseil d'État) que cette date soit avancée au vendredi 5 juin, jour de prière des Musulmans puis le samedi des Juifs.  Qui vivra, verra !

Nous voici déjà à quelques jours de la Pentecôte. Dès maintenant et avec vous, je prie l'Esprit Saint afin qu'Il nous éclaire et nous anime afin que nous soyons chaque jour davantage des témoins de l'Évangile dans les communautés, groupes, familles et milieux où Il nous donne de vivre. Qu'avec son Souffle, nous laissions ce monde un peu meilleur que nous l'avons trouvé !

André Dawance - doyen

16 mai 2020

Tenons bon,... l'horizon se dégage !

Même si nous sommes toujours en confinement, dans plusieurs domaines et en ce qui concerne nombre d'activités ''vitales'', l'horizon se dégage de semaine en semaine. Mais nous le savons tous et il faut le rappeler encore : attention de ne pas brûler les étapes. Autour de nous, que de drames encore et de situations critiques… liées au ''corona'' !

Nous n'en doutons plus maintenant : notre reprise des activités paroissiales et pastorales devra être organisée et se conformer aux mesures imposées par le Conseil National de Sécurité et le Gouvernement.

Le 13 mai dernier, la Première Ministre lançait la phase 2 du plan de déconfinement pour ce lundi 18 mai. Elle annonçait également la phase 3 qui n'aura pas lieu avant le 8 juin. D'ici là, a-t-elle ajouté, ''seront étudiées les conditions de reprise des services de cultes et la possibilité d'organiser des manifestations et des événements de taille diverse''.

Le lendemain, le jeudi 14, les Évêques de Belgique communiquaient qu'ils avaient terminé, sur les conseils de virologues, la rédaction d'un protocole de reprise des célébrations dans les églises. Celui-ci est actuellement soumis au Conseil National de Sécurité pour avis et approbation. Les Évêques précisent aussi qu'ils préfèrent que la reprise des baptêmes soit alignée sur la date de reprise des célébrations eucharistiques.

Voilà où nous en sommes en ce samedi 16 mai. Je ne suis pas dans le secret des dieux et je n'ai pas eu le privilège de recevoir en avant-première le protocole ! Néanmoins, sans connaître le détail des mesures, mais en en devinant un certain nombre, l'Équipe pastorale se réunira (avec toutes les précautions d'usage !) dans le courant de la semaine prochaine pour envisager à notre niveau la reprise progressive et prudente que nous attendons tous et toutes.

C'est donc encore et toujours par l'intermédiaire des ondes et des écrans que nous célébrerons les fêtes de l'Ascension et de la Pentecôte. Personnellement, je trouve l'offre d'Antenne 2 (France) très simple et très riche. Et je ne doute pas que le souffle de la Pentecôte (31 mai) nous ouvrira les portes d'un mois de juin… petit à petit plus radieux !

André Dawance - doyen

9 mai 2020

Où en est-on avec la reprise des célébrations ?

Les quelques personnes que je rencontre lors de mes rares sorties me posent régulièrement la question : '' Quand va-t-on recommencer les messes ? ''

Dans les communiqués officiels (le dernier date du mercredi 6 mai), le domaine du cultuel n'apparaît pas encore. Dès lundi prochain, les commerces peuvent rouvrir. La prochaine étape est annoncée pour le lundi de la semaine suivante (le 18) avec la reprise partielle des écoles. Mais il est déjà précisé que '' malheureusement les cafés, les restaurants ainsi que les lieux festifs, récréatifs, culturels et touristiques devront encore attendre ! '' Il n'est donc pas encore fait mention des cultes.

Par ailleurs, les chefs des Cultes reconnus en Belgique ont rencontré le Ministre de la Justice, K. Geens, lundi passé. Il les a assurés que la reprise progressive des cultes publics sera examinée avec le Comité National de Sécurité en prenant toutes les règles de sécurité sanitaire. Ce n'est qu'en fonction de l'évolution du déconfinement en cours qu'un accord sera conclu.

Donc, pas de date avancée pour la reprise des messes dans les églises ! La prudence s'impose et on le comprend : nos célébrations cherchent à rassembler des personnes… ce que toutes les mesures sanitaires prises aujourd'hui cherchent à éviter ou tout au moins à limiter. Par bonheur, les médias nous donnent la possibilité de rester en contact et de nous laisser accompagner par Celui qui est pour nous le Chemin, la Vérité et la Vie (5e dimanche de Pâques).

Ce dimanche 10 mai est la fête des mères. Bonne fête de tout cœur à toutes les mamans. Je leur adresse ce beau proverbe juif qui exprime bien leur '' rôle '' divinement indispensable : '' Dieu ne pouvait être partout, alors il a créé la mère ''.

André Dawance - doyen

2 mai 2020

Nous voilà au mois de mai !

Nous voilà en mai, ... ''le joli mois de mai'' comme le dit la chanson ; ''le mois de Marie'' comme le nomment les chrétiens ; ''le mois des communions'', ... des fêtes, des festivités et  rassemblements en plein air, des festivals ... ! Bien peu de tout cela malheureusement cette année, me direz-vous ! Mais ne rongeons pas trop notre frein. Les beaux jours sont là et des temps meilleurs s'annoncent malgré tout. Autour de nous beaucoup, et vous en êtes peut-être, ne baissent pas les bras et font tout ce qu'ils peuvent pour rendre ce mois de mai le plus agréable possible. Alors, j'ose vous souhaiter un beau et souriant mois de mai !

La reprise des célébrations liturgiques

 

Nous aspirons tous et toutes à pouvoir nous retrouver dans les églises et chapelles. La dernière information reçue date du mardi 28 avril dernier. Les Évêques en concertation avec les responsables des autres cultes reconnus en Belgique ont demandé aux différents Gouvernements que cette reprise des célébrations soit intégrée dans les grandes lignes définies par le Conseil National de Sécurité. À dater de ce jour (2 mai) ... nous attendons ; tout en sachant bien sûr qu'en tout état de cause les normes de protection sanitaire devront être respectées.

La Neuvaine à Notre-Dame de la Sarte 

La tradition sera respectée du samedi 2 mai au dimanche 10 mai mais exceptionnellement cette année en confinement ! Merci à la Fraternité Laïque Dominicaine de l'organiser et de nous la proposer sur le site de notre Unité pastorale. Chaque matin, un membre de la Fraternité développe sous forme de commentaires et de prières un aspect du thème général choisi et bien dans l'air du temps que nous traversons pour le moment : ''Fragiles mais pas seuls..." Un clic sur le jour souhaité et vous êtes branché !

Les communions : entrées en communions et professions de foi

Nous n'avons pas eu le choix. Elles sont reportées après les grandes vacances et les familles ont déjà été averties. Merci aux catéchistes qui gardent le contact-internet avec les enfants en leur faisant parvenir des propositions de catéchèse à la maison (vivre le temps de Pâques, aller à la découverte de Jésus, etc.).

Pour les professions de foi (enfants actuellement en 6e primaire) : une mini-retraite est prévue le dimanche 30 août à la Sarte et les professions de foi (fête de la foi) à la Collégiale le dimanche 13 septembre à 11h.

 

Pour les entrées en communion (enfants en 3e primaire) : le mois de septembre donnera l'occasion aux catéchistes de renouer avec leur groupe pour poursuivre la préparation des enfants. Les célébrations auront lieu tout au long du mois d'octobre : le dimanche 4 à la Sarte (10h15) et à Tihange (11h) ; le dimanche 11 à Saint-Léonard (11h) et à Statte (10h) ; le dimanche 18 à Gives (10h) et à la Sarte (10h15) ; enfin à la Collégiale le dimanche 25 (11h30).

André Dawance - doyen

25 avril 2020

Continuons le chemin !

Il y aura, ce dimanche 26 avril, exactement 40 jours que nous sommes confinés, tenus de rester autant que possible à la maison. 40 jours: le temps d'une traversée !

D'après les informations gouvernementales reçues hier soir vendredi, l'horizon se dégagera progressivement pour les uns et puis pour les autres. Et cela est très heureux pour autant que les mesures de sécurité soient scrupuleusement respectées.

Pour nous,  pour nos activités et rassemblements paroissiaux, il nous faudra très certainement attendre jusqu'au 18 mai, date à laquelle "les rassemblements en plus grand nombre seront autorisés pour les mariages et les enterrements" (Sophie Wilmets).

À ce jour (25 avril), je n'ai encore reçu aucune consigne des Évêques concernant l'avenir.

Ce dimanche nous lisons le récit des deux pèlerins de retour dans leur village d'Emmaüs. Ils cherchent, en compagnie de Celui qui les rejoint, à mettre des mots et à donner du sens aux événements douloureux qu'ils viennent de connaitre à Jérusalem. Comment comprendre? Que ou qui croire encore ?

Jésus patiemment les aide à voir ce qu'ils n'ont pas vu et à repérer un chemin de sens dans ce qui semble déboussolant au premier regard. Et au fil de l'échange, au travers de silences et d'interrogations, Dieu va se révéler comme Celui qui tient les deux bouts de l'Histoire, le début et la fin, la fin et le début d'une Nouvelle histoire.

Ce que nous vivons aujourd'hui est certainement déboussolant; mais... est-ce absurde ? Sans significations ? De quels enseignements les événements que nous traversons sont-ils porteurs ?

André Dawance - doyen

 

Tenir bon, persévérer...

18 avril 2020

Jusqu'à quand ?? Au moins jusqu'au 3 mai ! En attendant des mesures de déconfinement progressives. Priorité absolue à la santé.

                                                                                                                   

Et nous voilà privés encore pour quelques semaines de célébrations religieuses et d'activités pastorales. Les reports de célébrations de baptêmes, de communions, de professions de foi et de mariages sont la règle générale ; sans compter les annulations de réunions, de rencontres et de visites. Seul subsiste un temps de prière autour d'une personne défunte entourée de quelques proches !                                                                                                                     

Plus d'un mois maintenant ! Un temps long,  difficile, d'épreuves et de vide pour beaucoup. Patience et longueur de temps font  plus que force ni que rage. Telle est la conclusion que Jean de La Fontaine tire de sa fable intitulée ''Le lion et le rat''.  Faire confiance au temps ; prendre soin de soi et des autres ; assumer autant que possible et au mieux la situation actuelle. Persévérer ! Espérer et faire advenir dès maintenant des temps meilleurs !

Ce dimanche 19 avril, dans l’Évangile du 8e jour après la fête de Pâques, l'apôtre Thomas rencontre le Ressuscité : sa peur recule pour céder la place à la confiance. C'est aussi le dimanche de la Miséricorde divine. Merci à KTO et à France 2 de nous permettre de participer à la liturgie dominicale.

La Collégiale ainsi que l'église de la Sarte restent des lieux ouverts et accessibles. Les déplacements ''essentiels'' sont autorisés, que je sache !  Pourquoi pas, à l'occasion d'une sortie ou d'une balade, vous y pauser quelques instants.

Et surtout, ''Mettons à profit ces jours difficiles'' (Pape François). Répandons ces petits gestes d'attention, d'amitié, de soutien tellement cruciaux et essentiels qui tissent des liens entre nous.

Bonne semaine. Courage et persévérance.

A. Dawance, doyen

11 avril 2020

Joyeuses Fêtes de Pâques

Joyeuses fêtes de Pâques !

Que de messages, que de textes de réflexion et de célébration n'ai-je pas reçus par e-mail pendant cette Semaine Sainte. Pléthore !

J'en retire deux lignes que je vous propose : ''Le drame de la Passion n'a sûrement presque jamais été aussi réel et authentique que cette année !'' et ''Pâques 2020 : confinement des corps, mais certainement pas des cœurs et de l'amitié''.

Je n'ai pas grand chose d'autre à ajouter. Le Ressuscité nous donne rendez-vous en Galilée, dans le quotidien de nos vies, là où le visage de l'AUTRE nous interpelle.                                                                         

Joyeuses rencontres du Ressuscité à vous tous.

A. Dawance, doyen

Célébrations pascales à la T.V. :

Ce 11 avril (veillée pascale) :  à 21h sur KTO (de St Germain l'Auxerrois)

Ce 12 avril (jour de Pâques) : à 10h sur KTO (de Lourdes)

                                           à 11h sur KTO et Antenne 2 (de Rome)

                                           à 12h sur KTO et A 2 (de Rome : Urbi et Orbi)

                                           à 18h30 sur KTO (de St Germain l'Auxerrois).

Carême de partage :

Il est toujours possible de faire un don  en faveur du peuple Haïtien : Entraide et Fraternité – Carême de partage – BE68 0000 0000 3434

4 avril 2020

Vivre la Semaine Sainte ... confinés et unis !

Malheureusement cette année nous ne pouvons pas célébrer les offices de la Semaine Sainte en communauté chrétienne. Cela étant, la fête de Pâques sera encore bien au rendez-vous cette année; elle ne peut être reportée encore moins annulée ! Comme on ne peut arrêter l'arrivée du printemps, on ne peut empêcher la Vie du Ressuscité de se manifester. Très différemment cette année mais néanmoins intensément unis les uns aux autres.

  • Les propositions pour vivre la Semaine Sainte ne manquent pas sur internet, à la TV ou à la radio :

      KTO - https://www.youtube.com/user/KTOTV

      Carême dans la ville - dominicains@careme.retraitedanslaville.org

      Communauté de Taizé - https://www.facebook.com/taize/videos

      Diocèse de Liège - contact@annoncerlevangile.be

  • Plusieurs églises de notre Unité pastorale évoqueront sur leur façade, dans leur porche d'entrée ou à l'intérieur la liturgie du jour de la Semaine Sainte : la Collégiale, l'Église Saint-Pierre, l'Église Notre-Dame de la Sarte et l'Église Saint-Léonard. L'occasion d'une pensée ou lors d'une sortie d'un moment de recueillement individuel.

  • N'oublions pas non plus à l'approche de Pâques un geste de partage en faveur des plus pauvres notamment en Haïti, pays détruit par un terrible tremblement de terre, pays pauvre et victime de la corruption et du coronavirus !

Entraide et Fraternité : BE 68 0000 0000 3434

  • Enfin, restons unis (dans la prière, les petits gestes et mots concrets) avec les malades, le personnel soignant, tous ceux qui travaillent pour nous en pleine crise, les familles qui ont perdu un parent proche, les personnes âgées, les plus démunis, les SDF.

  • La Semaine Sainte nous conduit jour après jour à la fête de Pâques. La Résurrection cette année ne se vivra pas dans les église, mais la fête et déjà là où l'attention aux autres est portée, où la solidarité est marquée, où les encouragements sont exprimés.

André Dawance - Doyen

27 mars 2020

À quinze jours de la fête de Pâques !

''Dans les rues pas un chat.... Sans doute est-ce pour cela que les oiseaux gazouillent !'' J'ai relevé cette petite phrase d'Isabelle dans ma gazette. Elle m'inspire en ces jours étrangement bizarres qui avancent inéluctablement vers une fête de Pâques inédite. Encore 15 jours pour nous réinventer nous-mêmes, en famille, dans nos relations avec les autres et dans notre préparation à la fête de Pâques. Car la Résurection sera au rendez-vous !

  • Sur ce site, vous découvrirez une homélie de l'Abbé Michel Teheux qui commente l'Évangile du 5e dimanche de Carême (29 mars) : « La réanimation de Lazarre ».

  • Les radios, télévisions et sites religieux déploient de grands moyens pour accompagner notre prière et nos célébrations. On peut y ajouter la prière avec un petit groupe de Frères de Taizé en soirée à 20h30 et une réflexion quotidienne sur le site des Dominicains de Lille : dominicains@careme.retraitedanslaville.org

  • Tous les soirs à 20h, les cloches de la Collégiale témoignent de nos encouragements non seulement aux personnels hospitaliers et des Maisons de soins et de repos, mais aussi aux nombreuses personnes qui nous rendent la vie encore possible : les commerçants, les facteurs, les éboueurs et les producteurs d'électricité !

  • Dès que possible nous posterons sur notre site les articles de fond de notre périodique Bonne Nouvelle-Pâques 2020 qui a été imprimé, mais qui à cette date ne peut être distribué.

  • Nos pensées vont également aux victimes du coronavirus et à leurs proches, à nombre de personnes qui souffrent du confinement dans des lieux exigus : appartements, chambres de homes ou cellules de prison (sans oublier le personnel pénitenciers). Nous pouvons venir en aide à des personnes qui se manifesteraient (via le site de l'U.P.) pour faire des courses par exemple.

  • Ne perdons pas de vue ceux à qui nous consacrons notre carême de partage : le peuple haïtien qui souffre certainement plus que nous. Entraide et Fraternité BE69 0000 0000 3434 (Carême de partage).

  • Dimanche prochain 5 avril, dimanche des Rameaux et de la Passion, comme demandé par les Évêques, nous ne mettrons pas de rameaux bénits à disposition ni à l'intérieur ni à l'extérieur des églises. Pour des raisons préventives d'abord, mais aussi parce que ces rameaux font partie d'une liturgie que nous ne pouvons pas célébrer pour le moment.

André Dawance - Doyen

30 mai 2020

La reprise est annoncée !

Un premier pas vient d'être franchi dans la réouverture des églises aux célébrations liturgiques. Hier vendredi 29 mai, le protocole des mesures de sécurité à mettre en place dans les églises a été approuvé par les Autorités. Il est consultable sur Cathobel.

L’étape suivante, attendue par beaucoup, est de connaître la date de reprise des services religieux. La décision tombera le mercredi 3 juin à la suite du Conseil National de Sécurité. En principe le lundi 8 juin, même si les responsables des cultes reconnus dans notre pays ont œuvré et espèrent fermement obtenir la date du vendredi 5 et ainsi pouvoir célébrer dans les églises catholiques la fête de la Trinité (week-ends des 6 et 7 juin).

Je serai bien sûr heureux de vous revoir, de pouvoir re-vivre et re-célébrer ensemble. Mais je suis aussi bien conscient que la relance ne sera pas facile. Le fait d’adapter les églises aux mesures exigées pour respecter la sécurité et la santé de tous enlèvera inévitablement de la spontanéité et de la cordialité ; de plus, un certain nombre de personnes dont la santé est fragile hésiteront à participer à une eucharistie dans des conditions restrictives ; sans compter enfin que la vie et l'animation de nos assemblées reposent sur des personnes qu'il faudra re-motiver !

Autant dire que moi comme vous, nous aurons grand besoin de l'Esprit de Pentecôte ... Lui qui ''renouvelle la face de la terre'' (Psaume 103) ; Lui qui ''est l'inspirateur de tout ce qui commence, qui donne la patience dans les délais et les retards ; Lui, l'Esprit Saint, l'hôte invisible, l'hôte inconnu de toute l'histoire humaine'' (Jean Guitton). Avec vous tous, je le prierai ce dimanche, Lui, l'Esprit Créateur, re-Créateur de nos vies, de nos assemblées, de notre Église. Qu'Il mette à l'œuvre dans l'aujourd'hui du cœur de notre monde des énergies nouvelles !  

Bonne fête de Pentecôte à chacun-e de vous !

 

Le Périodique ''BONNE NOUVELLE Pâques 2020'' n'a pas été distribué en toute-boîte comme il l’est d'habitude. Vous devinez la raison : il était rédigé et imprimé début mars au moment où nous avons été confinés : interdiction alors de le distribuer et risques pour nos courageux distributeurs bénévoles. Ce n° de Pâques sera disponible dans les églises et sur demande. Les articles de fond gardent leur intérêt. Par contre, les pages relatives aux annonces, agenda et informations sont périmées. Nous avons l'intention de sortir un nouveau numéro dans le courant du mois d'octobre.

André Dawance - doyen

©2018-2020 Unité pastorale de Huy